L’augmentation de la population de pigeons dans la ville pose aujourd’hui plusieurs problèmes :

En plus de la saleté, les fientes peuvent entraîner des chutes, et elles dégradent à cause de leur acidité, le bois et la pierre.

Par ailleurs, les pigeons peuvent être vecteurs de maladies transmissibles à l’homme et aux animaux de compagnie, telles que l’ornithose, la maladie de Newcastle…

Il est donc important de surveiller l’évolution de leur population.

Il y a quelques années, la ville de Loudun a installé à l’arrière de la Mairie un pigeonnier, qui permet de réguler les naissances par le prélèvement régulier des œufs. Ainsi, ce sont 200 œufs qui ont été retirés en 2021.

Pour enrayer l’accroissement de cette population de pigeons, il convient aussi de rappeler qu’il ne faut pas les nourrir ni sur la voie publique, ni dans son jardin ou son balcon (ce nourrissage encourage la fidélisation en un lieu, créé des conditions sanitaires déplorables et rend les pigeons dépendants).

Le « nourrissage » est interdit et passible d’une amende de 3ème classe qui peut aller de 68€ à 450€ (Règlement sanitaire Départemental).

Si vous repérez des endroits où se concentrent des pigeons : greniers, maisons abandonnées… signalez-le à la mairie qui en fera fermer l’accès.